Patrimoine

L’église

L’église de St-Jean Soleymieux date du XVème siècle.l eglise

La partie la plus ancienne de l'église se trouve dans le choeur, sous la voûte en pierre. A cette époque, l'église n'avait qu'une nef. En 1469, les paroissiens profitent d'une visite épiscopale pour demander l'agrandissement de leur église et la construction du clocher. Le clocher sera construit en premier, de forme carrée, selon l’usage forezien. Il abrite un magnifique portail dont les voussures reposent sur des impostes garnies de feuilles de chêne et de chataîgnier. A droite, un ange présente le blason des seigneurs du château du Rousset, les Lothon, qui participèrent au financement des travaux. La nef est située en contrebas, il faut descendre quelques marches pour arriver dans l'église.

La crypte

Au XIème siècle, une crypte (située aujourd’hui sous l’église) abritait une source connue pour soigner les fièvres.Au XIème siècle, en bordure de chemin, existait un petit sanctuaire dédié à "Notre-Dame-Sous-Terre".la crypte

Les gens de la plaine venaient boire à sa source pour guérir des fièvres. Cette ancienne chapelle est devenue la crypte. On y trouvela fontaine et la statue de Notre-Dame, à gauche de l'escalier.
Jusqu'au milieu des années 60, la statue a été portée en procession le premier dimanche de septembre.
Outre la statue et la source, on peut admirer les solides piliers portant des chapiteaux décorés.
Les peintures du plafond ne sont pas des fresques, elles datent du début du XXème siècle.

La fontaine

La fontaine se présente sous la forme d'un abreuvoir en pierre, d'un seul bloc. Un bacha. II est surmonté d'un fronton de pierre orné de chaque côté de volutes d'un style qui pourrait aussi bien être caractéristique du XVI" que du XVII` siècle.La fontaine
Un décor de feuillage souligne les courbes.
Avant sa restauration en 2007, le tronc d'une statue, un soldat romain, ou saint Georges terrassant le dragon, surmontait la fontaine.