Le mot du maire (juin 2020)

Bonjour à tous,

     Je voudrais, pour commencer, vous remercier pour la confiance que vous nous avez accordée lors des élections du 15 mars. En effet, notre liste entière a été validée avec un taux de participation de 66% des électeurs. Compte tenu des circonstances liées à la pandémie qui nous frappait, je suis très heureuse d’avoir obtenu votre soutien sur les propositions qui vous étaient faites dans notre profession de foi et bien évidemment sur la continuité de la gestion que nous avions entreprise dès 2014. Merci à vous !

     Nouveau mandat, nouvelle équipe … Elle vous sera présentée dans les pages suivantes avec un hommage à Gilles Psomas qui nous a quittés.

     Cette année 2020, et tout particulièrement son premier semestre, restera dans nos mémoires … La crise sanitaire que nous venons de traverser nous a marqués par le confinement bien sûr, par le fait de ne plus travailler, de rester chez soi sans savoir pour combien de temps, d’apprendre les gestes barrières, les nouveaux réflexes de protection (distanciation, masques …). Mais c’est l’incertitude du lendemain qui nous désorientait le plus.

     Dès le 20 mars les élus, anciens et nouveaux, ainsi que les membres du CCAS, ont eu le réflexe de se soucier de nos anciens et des personnes seules. Ils ont établi un lien téléphonique avec eux, lien régulier qui est devenu un lien de confiance, pour passer un moment (même si c’est au téléphone) avec un interlocuteur bienveillant. Certains se sont vu chargés de faire des courses … et « bon an mal an » aucune personne du village n’a été oubliée ou mise de côté.

     Puis il s’est avéré qu’il fallait « prendre le taureau par les cornes » et mettre en place le ravitaillement du village sans faire des déplacements inutiles en rétablissant le marché. Nos commerçants de proximité quant à eux assuraient du mieux possible leur fonction première (boulanger, épicier, buraliste …) et je les en remercie. Pour d’autres, la fermeture de leur établissement était exigée. Pour tous, nous les habitants, nous devons jouer le jeu et les faire travailler autant que faire se peut, car nous avons apprécié leur présence et ils ont besoin de nous pour faire perdurer leur commerce. Il faut qu’ils puissent compter sur nous comme nous avons compté sur eux pendant ces deux mois difficiles.

     La vie économique s’est arrêtée pour certains de nos artisans, ou pas, mais eux aussi ont besoin de l’élan de solidarité qui doit continuer. Si vous envisagez des travaux, contactez-les, ils sauront répondre à vos demandes, ils ont besoin de regarnir leur carnet de commandes. N’allez pas chercher loin ce que vous avez à proximité. Il en va de leur survie … et de la nôtre.

     Cette crise nous a montré la fragilité de notre économie, le danger de la mondialisation… Je ne sais pas quelles leçons nous en tirerons, à court terme puis à long terme. Mais nous savons tous que l’être humain a la mémoire courte et que peut-être les prix attractifs des produits venant de l’étranger seront plébiscités. Mais il faudra se souvenir que pendant deux mois si on n’avait pas eu des entreprises, des commerces et des initiatives locales pour nous aider à passer ce cap, y serions-nous arrivés ?

     Aujourd’hui, il faut regarder devant, arrêter la sinistrose des médias, il faut innover et le pays est en capacité de le faire.  A Saint-Jean-Soleymieux la vie reprend doucement mais sûrement.

     Notre bâtiment technique est fini. Allez le voir, il a fière allure, et nous préparons son inauguration. Un gîte est en rénovation à la Cruzille. Le facteur-guichetier sera en place dès cet été. La médiathèque s’organise pour vous accueillir prochainement.

     Dès septembre nos associations vous proposeront leurs activités et animations, en toute sécurité. Nous aurons à cœur de réouvrir l’école pour l’année scolaire 2020-2021 dans de bonnes conditions, nous travaillons activement avec les élus de Soleymieux, les enseignants et le personnel pour cela. L’adressage est terminé, seules quelques plaques sont à réceptionner et à poser. Le projet de desserte forestière a pris un peu de retard mais il repart de plus belle et les propriétaires forestiers auront dès 2021 un maillage  de pistes pour exploiter ce secteur des Grands Deveys.

     En ce qui concerne notre personnel, Véronique Guillaume a été mutée le 1er avril  à l’Agglo. Une remplaçante nous permet d‘attendre le recrutement d’une titulaire au plus tard en septembre. Nos agents de l’école ont assuré pendant la crise sanitaire des permanences auprès des enfants de soignants à l’école de Saint-Bonnet, Philippe et Dominique n’ont été mis en disponibilité que deux semaines. Quant à Damien, entre un peu de télétravail et beaucoup de gestion de crise, c’est bien évidemment le pilier de notre fonctionnement administratif. Un grand merci à tous.

     Les services administratifs de l’Agglo Loire Forez ne se sont jamais arrêtés : le ramassage du tri et des ordures ménagères a fonctionné comme d’habitude, la distribution de l’eau et les astreintes mises en place en tout début d’année ont été assurées, les dossiers « urbanisme » ont été instruits à hauteur de ce que permettait le télétravail (il n’y avait bien évidemment plus aucune visite sur site), les projets sur l’habitat, le tourisme, la culture ont été traités avec beaucoup d’efficacité par les agents en visio conférence. Vous avez à votre disposition la Maison France Service à St-Bonnet-le-Château qui répond à toutes vos interrogations. Près de 1000 dossiers ont été retenus pour une aide financière de 1 000€ s’adressant aux commerçants et petites entreprises, couplée d’une aide de la Région.

     Nous avons assisté à la Commémoration du 8 mai en comité restreint : seulement six élus étaient présents car la Préfecture nous interdisait plus de monde. Nos anciens nous ont manqué, et c’est avec beaucoup d’espoir que nous attendons une prochaine réunion ensemble.

     Le premier projet que nous avons pu mener à bien c’est le fleurissement du village. Les élus et le personnel communal ont planté de nouveaux végétaux et vous avez pu voir que 2020 c’est une année en rose/gris/blanc, symboles d’espoir dans nos jardinières.

     Je veux également remercier les soignants de notre territoire, le cabinet d’infirmiers de Saint-Jean, le cabinet médical de Soleymieux, la pharmacie,  le personnel de l’EHPAD « L ’étoile du Soir », le SIAD, l’ADMR d’avoir répondu à la sollicitation d’urgence. Bien évidemment un grand bravo à tout le personnel hospitalier de notre département et de notre pays.

     Vous savez tous que le confinement qui nous a été imposé par le gouvernement a été compliqué pour certains, anxiogène pour d’autres. Mais je reste persuadée qu’il a été bénéfique et qu’il n’avait de raison d’être que de retarder l’arrivée massive de malades dans nos hôpitaux. C’est une véritable réussite. Il n’y a pas un seul malade qui, arrivé à la porte d’un hôpital français, n’ait pas été accueilli et pris en charge par une équipe de soignants. Rien que pour cela je dis bravo à toute cette chaîne de soins qui a parfaitement fonctionné et qui nous a été enviée par l’étranger.

     Je vous donne rendez-vous en juillet et janvier via le bulletin municipal. C’est une nouvelle équipe de  la commission culture-communication qui s’est mise en place. Pour les éditions futures et les animations nous ouvrirons cette commission à des personnes non-élues. Si vous êtes intéressés faites-le nous savoir en appelant le secrétariat.

     Je vous souhaite un bel été, il y a plein de belles choses à faire dans notre région sans aller trop loin et c’est une bonne occasion de redécouvrir le Forez et le Département de la Loire.

     Prenez-soin de vous et de vos proches. Ensemble tournons-nous vers demain… qui est déjà là. Bel été à tous.

Evelyne Chouvier

Les commentaires sont fermés.